Lorsque l’on se lance dans un projet de construction, il est important d’avoir des garanties sur l’achèvement des travaux. C’est pourquoi il existe différents types d’assurances.

Faire construire une maison individuelle est un investissement important et mûrement réfléchi. C’est une aventure vers l’avenir pour laquelle il convient de savoir à quoi s’en tenir. Compte tenu des sommes d’argents qui sont mises en jeu, personne n’a envie d’avoir de mauvaises surprises au moment de la construction ou de la livraison de son bien immobilier. C’est pourquoi il existe un certain nombre d’assurances qui permettent d’éviter de se faire du souci.

Les assurances obligatoires

La garantie de livraison et la garantie de parfait achèvement sont deux assurances obligatoires dans le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI).

La garantie de parfait achèvement est une assurance valable pendant un an à partir de la date de réception de votre maison. C’est à dire à partir de la remise des clés par le constructeur. Elle vous permet de demander au constructeur de réparer tous les désordres ou malfaçons qui pourraient être constatés durant cette période.

La garantie de livraison intervient si les travaux ne sont pas terminés ou mal terminés. Elle vous permet de mettre en demeure le constructeur de finir les travaux à sa charge.

Attention, le seul contrat de construction comprenant de façon certaine ces deux assurances est le CCMI.

Les assurances secondaires

La garantie décennale assure la qualité du bien vendu pendant les 10 années qui suivent sa construction. Elle rend le constructeur responsable du non respect des normes ou des problèmes qui rendraient une maison inhabitable.

L’assurance dommage-ouvrage est comprise dans le contrat de CCMI et permet d’être indemnisé si des dommages sont relevés au moment de la livraison de la maison.

La garantie de bon fonctionnement est proche de la garantie de parfait achèvement mais elle concerne les équipements de la maison et non la construction. Ces équipements sont le système de chauffage, les installations de plomberie ou d’électricité, les portes et fenêtres pour ne citer que ceux-là. Cette garantie s’applique pendant 2 ans après réception de la maison.

Tous les constructeurs ne pratiquent pas ces garanties aussi il faut vous renseigner auprès de votre assureur avant de choisir un constructeur de maison individuelle.

À propos de mweiss

Vous pourriez aimer aussi...

Les tiny houses américaines séduisent les Français
Un guide de l’habitat disponible en mairie
Infographie : la construction de maisons individuelles en 2011
Les solutions énergétiques pour faire face à la hausse de la facture de l’électricité

1 commentaire

  1. En effet, comme précisé en fin d’article, il est important de se renseigner avec son assureur car toutes ces garanties secondaires ne sont pas toutes pratiquées par les constructeurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *