Conseil pour bien choisir son isolation thermique écologique

L’isolation écologique est un secteur en pleine croissance. Isolation en fibre de bois, ouate de cellulose ou liège expansé, les solutions écologiques pour isoler sa maison sont légions et laisseraient beaucoup d’entre nous perplexes.

L’isolation des combles perdus : la ouate de cellulose

Pour l’isolation des combles, les produits stars de l’isolation thermique écologique est sans aucun doute la ouate de cellulose. Economique, écologique et performante, la ouate de cellulose se déverse à la machine ou manuellement dans les combles perdus par-dessus un pare-vapeur préalablement posé au sol. Un pare-pluie (en rouleau) posé par-dessus l’isolant déversé permet d’éviter les risques lié aux infiltrations d’eau par la toiture.
Il existe d’autres solutions écologiques pour isoler les combles perdus, notamment la laine de bois en vrac qui reste néanmoins à performance également, plus chère que la ouate de cellulose. De même, le coton recyclé en vrac permet d’isoler les combles. Moins dense et donc plus léger que la ouate de cellulose, ce produit permet de ne pas surcharger la toiture.

L’isolation intérieure : la fibre de bois

La fibre de bois est la solution qui s’attaque vigoureusement au marché des laines minérales utilisés pour l’isolation intérieure. Ce produit se positionne clairement comme l’alternative écologique à la laine de verre et autre laine de roche. Tout en restant près de 20 à 30% plus chère que les solutions concurrentes, l’isolation en fibre de bois est également plus performante.
La laine de bois se présente en panneaux flexibles et est adapté aux chantiers d’isolation par l’intérieure.
La aussi, d’autre solution écologique existe : notamment, les panneaux de chanvre, les panneaux de cellulose ou encore la laine de mouton. Le liège expansé se réserve lui, principalement à l’isolation de construction soumise à des contrainte d’humidité importante ainsi qu’à l’isolation par l’extérieure.

L’isolation par l’extérieur : le liège expansé

Le liège expansé est principalement utilisé dans le milieu viticole et peu d’entre nous savent qu’il connait une application dans le milieu de la construction. Pourtant, ce matériau est utilisé depuis des décennies sur les chantiers d’isolation thermique et rencontre aujourd’hui un succès notamment grâce à l’explosion des chantiers d’isolation par l’extérieur.
Il est vrai que le liège expansé présente des caractéristiques naturelles techniques très recherchés dans le milieu de l’ITE (isolation thermique par l’extérieur) : imputrescible, incompressible et très isolants, le liège expansé reste néanmoins plus cher que les autres matériaux traditionnellement mis en œuvre sur les chantiers d’isolation par l’extérieur.
L’industrie de l’isolation bois s’est également fortement implantée dans le milieu de l’isolation extérieure grâce aux gammes de panneaux rigides à enduire et autres panneaux pare-pluies.



Répondre