Feu vert au chauffage écologique

C’est la preuve que le rabâchage, ça marche (et que ça a du bon). Il y a 3 ans encore, un rapport de l’Institut français de l’environnement mesurait la tendance au vert des Français en matière de chauffage écologique et concluait sur une note orange voire rouge. La faute non pas à un rejet pur et dur des énergies renouvelables mais plutôt à des coûts de mise en œuvre trop élevés.

Beaucoup de vent a mû les éoliennes depuis et aujourd’hui, malgré une crise économique persistante, le chauffage écolo revient sur le devant de la scène porté à bout de bras par des entreprises comme Tryba Energies, la référence au niveau français et européen. Coup de projecteur sur le secteur.

Le chauffage écolo, kesako ?

Par opposition aux modes de chauffage fonctionnant sur des énergies fossiles (fioul, gaz…), le chauffage écologique utilise des énergies renouvelables (air, eau, soleil, chaleur, bois) pour des solutions de chauffage totales ou simplement complémentaires (la production d’eau chaude sanitaire par exemple).

Ecologie = économies

Gaz ou électricité. Se chauffer coûte et coûte sans cesse plus cher. Raréfaction des matières premières, spéculations boursières, incertitudes quant aux approvisionnements, la liste des causes est longue. Et la tendance 2010 n’est pas à la baisse, bien au contraire. Echappant à la plupart de ces contraintes, les solutions de chauffage écologique comme les pompes à chaleur permettent ainsi de réduire considérablement la facture énergétique (de l’ordre de 40%). D’autres comme les panneaux solaires photovoltaïques garantissent de surcroît des revenus complémentaires à la fin du mois (l’électricité étant revendue à EDF). Dernier argument non négligeable, toutes ces installations sont ouvertes à diverses aides régionales et autres crédits d’impôts.

Un éventail de solutions

« A chacun son mode de chauffage ! », pourrait-on presque dire au vu de l’offre présente sur le marché : Panneaux solaires thermiques & photovoltaïques, pompe à chaleur, chaudière à granulé. Chaque installation possède ses propres caractéristiques qu’il convient de faire correspondre à celles de son habitat.

Le feu est vert, chauffez !



Répondre